+33 2 4794 1000
Un projet ? Un besoin spécifique ? SDEC Services & Etudes
  • Recherche et expérimentation agronomiques Recherche et expérimentation agronomiques Gestion d'irrigation Laboratoires d'analyses AGRICULTURE Grandes cultures Viticulture & Arboriculture Horticulture

STABILITÉ DES AGRÉGATS

La stabilité des agrégats (ou stabilité de la structure) d'un sol, caractérise la résistance de la structure de celui-ci face à l'action dégradante des facteurs mécaniques ou physico-chimiques.

La structure du sol est un des facteurs principaux agissant sur la croissance des plantes, du fait de son influence sur la pénétration des racines, la température du sol, les échanges gazeux et hydriques, ainsi que sur l'émergence des semis. C'est donc à ce titre un paramètre important pour les agriculteurs. La structure d'un sol est définie par la combinaison ou l'arrangement d'agrégats élémentaires (ou primaires) composant des unités structurales, et séparés par des surfaces de moindre résistance. La texture du sol, sa structure, le type de minéral argileux, la teneur et la nature de la matière organique, les agents de cémentation et le passé cultural influencent la stabilité des agrégats. Parmi les forces mécaniques dégradantes, on retrouve le travail du sol, le passage des machines agricoles, le piétinement des animaux et l'énergie d'impact des précipitations. Les forces physico-chimiques sont entre autres la battance, le foisonnement (gonflement) et le retrait, la dispersion (peptisation) et la floculation. La battance est le processus de destruction de la structure d'un sol sous l'effet de la pluie, et du fait du foisonnement des minéraux argileux, de la dispersion des colloïdes (agents de cémentation), et de la réduction de la succion dans les pores du sol. La battance a pour conséquence la formation d'une croûte superficielle , réduisant l'infiltration de l'eau, favorisant l'érosion et l'entraînement des particules les plus fines par les eaux de ruissellement.

Avantages

Facilité de mise en oeuvre grâce à l'axe central du carrousel porte-tamis (repositionnement rapide).
Les boîtes peuvent être facilement remplies et complétées grâce à des ouvertures spéciales dans le carrousel.
Le carrousel porte-tamis peut être placé et verrouillé en position haute (égouttage), maintenant les tamis juste au dessus des boîtes, évitant la perte éventuelle de matériau.
Le carrousel porte-tamis peut être placé en position basse quelle que soit la situation du dispositif d'oscillation verticale, permettant un contrôle aisé du niveau d'eau dans les boîtes.
Mécanisme électrique d'oscillation verticale intégré. Moteur électrique 12/24 Volts courant continu avec adaptateur secteur externe pour une utilisation (manipulation d'eau) en toute sécurité.
Adaptateur secteur universel (90 à 264 Volts courant alternatif) complet avec fiches interchangeables.

Dispositif de tamisage humide, ensemble complet pour la détermination - 08.13

Le dispositif de tamisage humide est utilisé pour déterminer la stabilité de la structure d'un sol.

Le set standard comprend une système d'agitation par va-et-vient pour la méthode de tamisage humide (inclut adaptateur 100-240 Volts) pour 8 tamis, des boîtes en aluminium ø 44x62,5 mm, des tamis ø 39x39 mm d'une ouverture de 0,250 mm et d'une surface de 10,2 cm2.
La détermination de la stabilité humide des agrégats est basée sur le principe que les agrégats instables se désagrègeront plus facilement que les agrégats stables lorsqu'ils sont immergés dans l'eau.
Pour effectuer la mesure de stabilité, les 8 tamis sont remplis d'une quantité précise d'échantillons d'agrégats de sol. Les tamis sont alors disposés dans des boîtes remplies d'eau, et subiront une lente agitation par va-et-vient vertical pendant un temps donné. Les agrégats instables se déliteront, passant alors au travers des mailles du tamis, pour être collectés juste au-dessous dans les boîtes remplies d'eau. Cette méthode de test permet de déterminer un indice de stabilité des agrégats.